Home NOS CONSEILS Entretien d’embauche : nos conseils pour parler de votre vie privée

Entretien d’embauche : nos conseils pour parler de votre vie privée

400
0

L’entretien d’embauche

Entretien d’embauche : nos conseils pour parler de votre vie privée

La frontière entre vie pro et perso est parfois très ténue et, en entretien, vous pouvez rapidement avoir besoin d’aborder un aspect de votre vie privée pour expliquer votre parcours professionnel. Comment s’y prendre ?

Vous savez déjà que les recruteurs n’attendent pas de tout savoir de votre vie privée lors d’un entretien d’embauche. Pour autant, s’interdire de l’évoquer pourrait conduire à l’effet inverse et laisser planer des interrogations fondamentales sur votre parcours.

Parlez de vous sincèrement, mais sans pathos

Avant l’entretien, préparez-vous à assumer votre parcours, par exemple en vous entrainant avec un proche. L’objectif ? Être prêt à aborder un sujet qui peut être gênant, voire douloureux sans perdre de vue l’objectif de votre échange. Une fois votre discours calé, ne vous inquiétez pas d’éventuelles questions complémentaires : les recruteurs apprécieront que vous puissiez exprimer simplement ce point de votre parcours car ils savent poreuse la frontière entre vie pro et vie perso, mais ils ne s’attarderont pas sur votre vie privée, préférant évaluer vos compétences techniques et comportementales.

Dépasser l’aspect privé de l’événement

Si vous évoquez un épisode privé dans le cadre pro de l’entretien, faites lui une place parmi toutes les bonnes raisons de vous embaucher. Soyez constructif dans votre récit : sans rentrer dans les détails, vous pouvez tout à fait terminer l’allusion à cet épisode de votre vie privée en expliquant ce qu’il vous a apporté, si vous estimez qu’il vous a rendu plus résistant ou vous a fait grandir. Dans tous les cas, ne vous éparpillez pas et ne mettez pas sur un pied d’égalité tous les événements de votre vie personnelle : un recruteur pourra entendre que vous avez accompagné un proche malade, mais cela sera plus compliqué pour lui de rester neutre si vous avouez avoir réussi à arrêter de prendre de la drogue.

Faire court

Peu importe la durée ou la teneur de votre entretien, votre vie privée doit occuper une place marginale du temps d’échange. Le recruteur doit sentir que vous êtes mobilisé et que vous savez faire la part des choses. Vous êtes capable de mentionner votre vie privée parce que c’est justifié et pertinent, mais vous êtes présent à 100% dans cet entretien professionnel et votre motivation pour décrocher ce poste est tangible.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here