Home ACTUALITE LE CANADA A BESOIN DE CHAUFFEURS

LE CANADA A BESOIN DE CHAUFFEURS

2537
7

 

 

Travailler en tant que chauffeur au Canada avec un permis de conduire canadien. En tant que travailleur international la démarche est relativement simple. Cependant, le Canada compte depuis des années une pénurie en main d’œuvre de conducteur bien que ce soit un métier très sollicité par les nationaux eux-mêmes. Ainsi, une demande toujours plus forte de chauffeurs routiers est enregistrée dans toutes les provinces du Canada. Aussi, le pays possède un réseau routier vaste qui s’étend sur 1.13million de kilomètres-routes avec des exportations et importations vers les USA en croissance.

Comment travailler au Canada en tant que Chauffeur

Il existe plusieurs types de permis et des conditions pour intégrer le marché du travail au Canada en tant que chauffeur.

Les types de permis

Le Canada utilise ses propres références pour délivrer des permis de conduire. Ces permis sont regroupés par classes et suivent des étapes très importantes avant ou après en avoir obtenu. Cependant, ils sont répertoriés comme suit

Pour la Classe 1 – Ensemble de véhicules routiers
Classe 2 – Autobus aménagé pour le transport de plus de 24 passagers
Classe 3 – Camion
La Classe 4A – Véhicules d’urgence
Classe 4B – Minibus et autobus aménagé pour le transport de 24 passagers ou moins
Pour la Classe 4C – Taxi
Classe 5 – Automobile
Les Classes 6A, 6B et 6C – Motocyclettes
Classe 6D – Cyclomoteur (scooter ou mobylette)
La Classe 6E – Motocyclette à 3 roues
Classe 8 – Tracteur

Les étapes pour travailler en tant que conducteur au Canada

Les étapes sont nombreuses car les mesures de sécurité sont très importantes pour garantir des résultats performants au secteur du transport canadien.

Généralement, il faut entamer votre démarche par un permis d’apprenti. Le permis apprenti est spécifique au Canada,  il correspond à l’obtention du code de la route en France. C’est-à-dire que, c’est la première étape pour avoir le permis de Classe 1 celui qui comprend l’ensemble des véhicules routiers. En outre, il s’agit d’un examen pour évaluer les connaissances sur les règlementations des véhicules lourds. Aussi, en matière de signalisation, des heures de conduites, des interdictions, des restrictions, et toutes choses ayant rapport avec la conduite d’un véhicule lourd. Toutefois, il faut s’acquitter des 80$ du coût de cet examen qui comporte 32 questions et dont il faut avoir une moyenne de 75%.

Ensuite, vous pourrez passer le permis canadien qui coûte moyennement 2500$ incluant tous les frais de la visite médicale au permis apprenti. Néanmoins vous devrez impérativement vous familiariser à la Vérification Avant Départ (VAD). En effet, connaître la VAD est très crucial pour le professionnel du transport au Canada.

Par ailleurs, les deux mentions F pour les freins pneumatiques et M pour les véhicules à boite manuelle doivent figurer sur la demande de dépôt de votre permis si vous voulez avoir plus de chances dans votre demande d’emploi.

Finalement, si vous avez suivi assidûment ces étapes pour obtenir un permis de conduire valide, il ne vous restera qu’à déposer votre demande d’embauche.

Combien touche un travailleur en tant que chauffeur au Canada ?

Le marché du travail canadien enregistre des hausses des rémunérations chaque année. Ainsi, les professionnels du transport bénéficient eux aussi de cette croissance des salaires qui est due à la bonne santé économique du pays. Notamment, le trafic routier entre le Canada et ses voisins frontaliers est un poumon de son économie. Mais aussi le trafic intérieur des bien et des personnes contribue à sa croissance économique.

De sorte qu’en 2018, un professionnel du transport touchait en moyenne 26,53$ l’heure  et ce chiffre est en progression. Cependant, le salaire d’un débutant dans le domaine est de 29.250$ annuel.

En somme, pour un expatrié venu travailler en tant que chauffeur au Canada, suivre les étapes pour travailler en tant que conducteur est crucial. Il pourra ainsi obtenir un permis selon la classe et le type d’activité qu’il exercera. De plus, les salaires sont en hausse et le métier de chauffeur attire de nombreux immigrés vers le Canada.

   NB : SE RENDRE AU CANADA D’ACCORD

 

7 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here